Entraînement des jeunes

La direction technique nationale a édité un ensemble de règles simples à respecter dans l'entraînement des jeunes, en fonction des âges. Y sont abordés les aspects psychologiques, morphologiques et physiologiques, par catégories, permettant aux responsables de jeunes d'aborder plus sereinement leur rôle d'éducateur. En voici un résumé condensé.

Les petits enfants (jusqu'à 8 ans):

1- base: amusement

A cet âge, les enfants éprouvent une fascination pour le ballon. Il est, donc, nécessaire de privilégier le plaisir avant tout, en les faisant jouer, lors de jeux réduits, avec ce ballon, en variant les thèmes. Parallèlement, il faut leur inculquer les notions de bases, comme le but, la touche, le corner, les fautes de mains et le jeu dangereux. Pour finir, les initier à l'esprit de jeu collectif avec les notions de partenaires et d'adversaires sur un terrain.

2- l'entraîneur:

Il doit être, à la fois un organisateur et un animateur aimant les jeunes et sachant se faire aimer d'eux par sa gentillesse et sa disponibilité.

La période prépubertaire (de 9 à 12 ans):

1- base: travailler les fondamentaux

Les enfants entrent dans l'âge d'or des acquisitions motrices, où ils ont besoin d'activités physiques Ils ont un comportement exploratoire où se mêlent l'envie de progresser, d'oser prendre des risques et une profonde curiosité: en fait, une motivation intrinsèque en augmentation.

Ils ont des modèles, des héros dans ce sport, auxquels ils vont chercher à s'identifier, faisant preuve d'une grande capacité d'imitation.

C'est aussi le passage du foot à 7 vers le jeu à 9 puis à 11. I l convient, dès lors, à mettre les qualités individuelles au service du collectif, travailler les intentions tactiques sans omettre le travail technique et l'apprentissage des bases de jeu.

2- l'entraîneur:

Il devient un enseignant doté de sensibilité, enthousiaste pour le football, tout en restant un organisateur. Il devra, par contre se muer en démonstrateur, être un exemple pour ses élèves.

La puberté (de 13 à 16 ans):

1- phase formelle:

On entre de plein pied dans la compétition à 11, avec des règles d'adultes, une augmentation de la durée et de la quantité de travail maximale. Cependant les jeunes sont en pleine maturation mentale et physique et la modification du rapport poids/puissance peut entraîner des perturbations physiques et parfois psychologiques, d'où la nécessité d'affiner les exercices techniques en développant la pensée tactique et la responsabilité dans le jeu. 

2- l'entraîneur:

Il doit avoir une forte personnalité pour canaliser bien canaliser son effectif d'adolescents, en faisant valoir sa parfaite connaissance du football. Il doit être à la fois disponible et posséder une bonne aptitude à l'organisation.

Fin de l'adolescence (plus de 16 ans):

1- l'arrêt:

Pourquoi l'arrêt? tout simplement parce que les adolescents, à cet âge que l'on dit ingrat, trouvent d'autres centres d'intérêts, des attentes irréalistes, ou, par manque de succès ou des blessures, décident d'abandonner un sport pour lequel il éprouve un sentiment de saturation. Il est nécessaire, à ce stade de redynamiser le groupe, rechercher une ambiance agréable et donner plus d'occasions de jouer à ceux qui n'y croient plus.

2- l'épanouissement:

A l'inverse, certains vont réussir dans un accomplissement de leur potentiel, en satisfaisant leurs ambitions dans un contexte favorable. On se retrouve, là, au sein d'un bon rapport investissement/satisfaction et à un retour à un état d'équilibre lié à un travail généralisé de bonne facture.

3- l'entraîneur:

Son rôle devient essentiel s'il veut conserver l'homogénéité de son groupe. Il doit faire preuve de prestige, voire de charisme pour asseoir son autorité. Il doit être parfaitement informé et expérimenté, avoir la connaissance de tous les aspects de la fonction d'entraîneur, s'il veut être à l'aise dans la direction du groupe.

Conseils généraux:

- créer un environnement favorable au travail et à l'apprentissage,

- procurer des conditions appropriées à la bonne pratique du football,

- offrir une autorité puissante mais compréhensive,

- fixer des objectifs réalistes,

- promouvoir le jeu en évitant que l'on joue trop ou trop peu,

- encourager, récompenser, donner confiance et ne pas critiquer en permanence,

- ne pas demander l'impossible et accorder à chaque joueur de l'importance,

- jouer offensivement,

- fixer des bornes et des règles de fonctionnement communs,

- enfin, faire du football une expérience agréable pour tous

 

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 GRIGNY U.S. 3 1 1 0 0 0 7 0 0 7
2 LONGJUMEAU ES 3 1 1 0 0 0 5 0 0 5
3 LISSOIS F.C. 3 1 1 0 0 0 5 2 0 3
4 FONTENAY VICOMTE FR 3 1 1 0 0 0 3 1 0 2
5 M-N-VDB FC 3 1 1 0 0 0 3 2 0 1
6 MENNECY C.S. 1 1 0 1 0 0 2 2 0 0
7 ATHIS MONS F.C. 1 1 0 1 0 0 2 2 0 0
8 JANVILLE LARDY A.S.L 0 1 0 0 1 0 2 3 0 -1
9 BOISSY SS/ ST YON 0 1 0 0 1 0 1 3 0 -2
10 VAUHALLAN FC 0 1 0 0 1 0 2 5 0 -3
11 VERRIERES LE BUISSON 0 1 0 0 1 0 0 5 0 -5
12 DOURDAN S. 0 1 0 0 1 0 0 7 0 -7